Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

P

 

 

* Nous utilisons le terme „lesbienne“ sous-entendant la présence de femmes également dans le projet...

 

L’idée de créer un cirque autogéré et politique de femmes et de lesbiennes a vu le jour à Paris au printemps 2003. Le petit groupe d’artistes lesbiennes à l’origine de ce projet décida de fonder une association en vue de promouvoir les arts lesbiens et féministes, de développer un réseau et d’organiser des événements dans un cadre légalement reconnu. L’intention principale était d’amener des femmes de nationalités différentes à échanger leurs connaissances et à monter des spectacles (« performances ») à forte dimension politique. L’accessibilité du projet était d’une importance primordiale, il se devait d’être ouvert à toute lesbienne, indépendamment de leur âge, revenu, capacités linguistiques, savoir-faire, etc...

 

La disparition de nombreux projets et groupes féministes et politiques est pour beaucoup d’entre nous source de frustration et de tristesse. C’est pourquoi nous voulions expérimenter d’autres formes pour continuiter tout en utilisant les ressources de chacune. Souhaitant déranger les tabous, vivre pleinement nos identités et analyser nos structures de discriminations intégrées, nous avons créer d’autres possibilités d’actions et d’expression.

Deux rencontres ont déjà eues lieu (Landes, France, été 2004 et Munich, Allemagne, printemps 2005) et nous voulons continuer sous cette forme de deux événements par an. Ce premier serait ouvert alors que le second consisterait à la création d’une performance dans un laps de temps restreint et en petit groupe fermé.

 

Eté : La rencontre d’été donne la possibilité a des lesbiennes de différents pays de se rencontrer, en échangeant savoir-faire et connaissances (ex :clown, jonglage, acro-portée, musique, etc...) et renforce le réseau. Un grand espace à la campagne permet a une quarantaine de lesbiennes d’organiser leur journées en proposant et participant aux ateliers et discussions. Nous avons opté pour une structure ouverte afin que chacune puisse décider de la durée de son séjour et de son implication.

Printemps : Contrairement à la rencontre d’été, de fin février au 8 mars, chaque lesbienne est priée de s’engager pour les 10 jours, le groupe étant fermé et limité à une vingtaine de participantes. Nous travaillons a la création d’une performance pour la journée internationale des combats des femmes. Chaque lesbienne est amenée à choisir un médium principal avec lequel elle développera intensivement une scène finie et un second, à l’aide duquel elle se glissera en tant qu’actrice dans un scénario conçu par d’autres. Le groupe de direction aide à l’articulation des scènes entre elles afin d’obtenir un spectacle cohérent. Cette structure nous à permis, lors de la dernière rencontre, d’aboutir à un spectacle de 53 minutes en 7 jours effectif de répétitions. Ceci alors que certaine n’ont que pas ou peu d’expérience scénique.

 

Ce projet est la construction d’un espace de pratique et de vie de nos idées et identités politiques. En montrant un spectacle, nous projetons les thèmes sur scène, présentant aux spectatrices des scénarii féministes expérimentant en dehors des sentiers tracés par la très « mainstream » société du spectacle.

 

Un cirque politique de lesbiennes et de femmes donne à nos voix et nos envies la place d’exister !

 

Des Tent’a Bulles,

contact : tentabulles@yahoo.com.au

Partager cette page

Repost 0
Published by